Questions/réponses sur les Paniers TerriAin

Cliquer sur une question pour afficher sa réponse.

¿ Je pars en vacances 3 semaines, puis-je mettre en suspens mon abonnement aux paniers ?

Non, l’engagement contractuel ne peut pas être arrêté en cours de route. Néanmoins, n’oubliez pas que à certaines dates les paniers ne seront pas distribuées (ces dates sont spécifiées dans le règlement intérieur).
D’autre part, vous bénéficiez lors d’un contrat de 3 jokers par an, à votre discrétion (à condition de prévenir au moins 1 semaine à l’avance).
Vous pouvez aussi vous arranger avec un ami pour qu’il récupère les paniers qui correspondent à votre absence, et votre ami pourra se présenter en votre nom et récupérer le panier (pensez à prévenir au moins 24h à l’avance).
Vous pouvez aussi faire passer un message sur le forum du site Internet pour faire circuler l’information que vous cherchez à céder/échanger un panier pour une semaine donnée.

¿ J’ai oublié de venir prendre mon panier, et ne m’en suis aperçu qu’après la distribution… Puis-je poser un joker ? Ou sinon que puis-je faire ?

Pas de joker possible pour les paniers ratés…
Tout simplement parce que les produits ont été cueillis, et/ou préparés par la productrice, alors que pour un joker, rien n’est préparé.
Pas de remboursement de panier oublié non plus !

¿ Les légumes c’est bien… Mais dans d’autres associations de type AMAP, l’association commerce aussi avec des producteurs d’œufs, de viande, de fruits, de fromages de chèvres ou de pain.
Pas les paniers des Terri’ Ain ?

Nous pensons déjà à étendre l’activité de l’association à d’autres produits.
Ces productions feront l’objet de contrats indépendants. Nous vous en parlerons dès que nous seront prêts.
Rappelez-vous aussi que toute la logistique prend du temps, et dépend fortement de la disponibilité des volontaires qui s’investissent pour faire avancer les choses. N’hésitez pas à vous proposer, même ponctuellement, pour aider à ce genre d’activités : un coup de main est bienvenu !

¿ Il n’y a pas d’intermédiaire entre le consommateur et l’agriculteur, pourquoi les prix ne sont-ils pas deux fois moindre?

Les prix du Jardin de la Dombes sont équivalents à des produits issus de l’agriculture conventionnelle industrielle qui utilise largement les traitements chimiques.
Mais nous savons aussi que cultiver bio demande plus de main d’œuvre (et au passage crée donc des emplois)
que de produire localement force à utiliser les normes sociales en vigueur en France
que l’agriculture biologique n’est pas aussi subventionnée que l’agriculture intensive (car nombre de subventions sont proportionnelles à la production).
Pouvoir manger des produits sains et de qualité au même prix que des produits industriels et traités est donc intéressant d’autant plus que c’est participer à une économie solidaire et durable.

¿ Pourquoi faut-il payer la production à l’avance alors que l’on n’a même pas les produits entre les mains?

C’est tout l’intérêt des contrats solidaires (type AMAP) pour l’agriculteur qui n’a par exemple pas besoin de prendre un prêt pour acheter ses semences. Grâce à ce revenu assuré, on s’inscrit dans une économie solidaire qui aide les paysans à lutter contre les problèmes suivants:
difficultés économiques à se maintenir et s’installer,
métier dévalorisé,
faible nombre d’agriculteurs (conventionnels et bio) indépendants,
paradoxe d’une agriculture industrielle subventionnée et d’une agriculture biologique presque sans soutien

¿ Pouvons nous nous regrouper pour venir chercher les paniers ?

Oui, si c’est à tour de rôle (cela limite les transports). Les paniers de Terri’ Ain n’est pas un supermarché bio. L’adhérent prend l’engagement de participer à l’organisation de cette association bénévole dont l’un des objectifs est de tisser un lien social et de convivialité entre les habitants eux-mêmes et aussi avec le monde paysan.

¿ Je voudrais avoir des bananes et des ananas bio, est-ce possible ?

L’un de nos objectifs est de retrouver le goût des produits locaux et de saison. Les fruits exotiques ne poussent pas (encore) dans la région!

¿ Comment pouvez-vous garantir que la production soit bio et notamment qu’elle ne soit pas contaminée par les champs avoisinants ?

La relation avec le Jardin de la Dombes se base sur la confiance mutuelle mais la certification bio d’un agriculteur est facilement vérifiable auprès des organismes certificateurs. Les adhérents peuvent venir visiter la ferme, c’est l’un des engagements que prend l’agriculteur, une ou des visites seront organisées par l’association.
Concernant la contamination possible par un autre agriculteur. Rien n’est garantit mais le Jardin de la Dombes prend des précautions :
les champs sont entourés de haies qui absorbent la majeure partie des traitements alentours
des mesures sont faites régulièrement par l’organisme de certification. En cas de contamination, l’agriculteur perd immédiatement sa certification et sa production est déclassée.

¿ Je peux venir chercher mes légumes toutes les semaines mais je ne peux pas assurer les distribution (ex : je travaille tous les mercredis), puis-je adhérer quand même ?

En signant le contrat, l’adhérent s’engage à effectuer un certain nombre de distributions (nombre fixé chaque année en fonction du nombre d’adhérents). C’est à lui de trouver une solution AVANT de s’engager. Par exemple :
* Prévoir d’effectuer les distributions pendant ses vacances ou RTT (penser à s’inscrire en début d’année pour ne pas être pris au dépourvu)
* Trouver une personne qui effectuera les distributions à sa place : ami, membre de la famille…

¿ Le principe des associations de type AMAP est un contrat direct entre les adhérents et le producteur (et donc de supprimer tous les intermédiaires) mais nous devons récupérer nos paniers dans une boutique… Cela semble contradictoire. Quel est le rôle de la boutique « Côté rue, Côté jardin » ? Prend elle une marge sur la vente des paniers ?

La boutique « Côté rue, Côté jardin » n’est pas un intermédiaire financier entre les adhérents et la productrice. Elle ne perçoit aucune rémunération, ni de l’association TerriAin, ni du Jardin de la Dombes, ni des adhérents. Elle met simplement à disposition ses locaux à titre gracieux lors des distributions. Elle n’est donc qu’un point de dépôt.
Les seuls avantages que retirent la propriétaire de la boutique (adhérente également des Paniers TerriAin) sont donc :
– ne pas être inscrite sur le planning des distributions puisqu’elle donne un coup de main toutes les semaines (installation, rangement, ménage, impression des documents, aide en cas d’absence d’un distributeur, inscription sur le planning de distribution etc…)
– récupération du panier qui n’a pas été retiré par un adhérent et qui n’a pas prévenu de son absence (cf paragraphe 5)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?